Portrait d’un passionné de photo et de vidéo à Cobalt

Olivier Bertin, vidéaste et photographe, passe de l’autre côté de l’objectif le temps d’une interview pour se présenter en tant que nouveau coworker.

Fiche d’identité :

Olivier Bertin, Vidéaste et photographe indépendant – Fondateur de Sphérique – Coworkeur depuis septembre 2018


Olivier, peux-tu nous présenter brièvement ton parcours professionnel ?

Après un Master 2 à l’IAE de Poitiers, j’ai intégré le service marketing d’une écurie de F1 (Prost Grand Prix) puis j’ai travaillé 15 ans à Monaco, d’abord dans l’événementiel sportif (Grand Prix de Formule 1 et management de sportifs), puis comme contrôleur de gestion chez Monaco Telecom. Il y a 6 ans, je suis revenu dans la région pour retrouver mes origines, ma famille, et je me suis installé en tant que vidéaste et photographe indépendant.

Que fais-tu et qui sont tes clients ?

Je réalise surtout des vidéos mais je suis aussi photographe et télé-pilote de drone agréé par la DGAC. Mes clients sont des collectivités (Poitiers, Grand Poitiers, Parthenay), des entreprises, des agences de communication et des associations. Grâce à mon expérience en marketing, je suis force de proposition et de conseil en communication. Cela m’arrive aussi de travailler sur des mariages pour des particuliers. Je suis assez polyvalent.

Une journée type de travail, c’est quoi pour toi ?

Une journée type de travail ? Il n’y en a pas ! Mes journées ne se ressemblent jamais. Je suis assez libre pour organiser mon temps, et c’est ce qui me plait ! Je fais de la réalisation d’image, du montage vidéo, du commercial, de l’administratif, du réseautage, du sport, … bref mes journées sont variées. Il m’arrive aussi de partir en déplacement, principalement sur Paris, mais aussi dans les villes alentours.

Ce tu préfères dans ton métier :

Ce que je préfère dans mon métier, c’est la diversité des rencontres : la liberté qu’il m’offre, et la partie créative.

Quelle est l’expérience la plus marquante dans ton parcours professionnel ?

C’est compliqué de sélectionner une expérience… Je dirais que c’était quand je travaillais chez Prost Grand Prix, une écurie de formule 1. C’était juste après l’IAE, et c’est ce qui m’a permis de travailler à Monaco par la suite.

Tu as choisi de prendre un pass coworker nomade à Cobalt. Avais-tu déjà fait du coworking ? Pourquoi avoir choisi ce mode de travail ?

Je n’avais jamais fait de coworking avant. J’ai eu envie d’essayer afin de sortir de chez moi, d’avoir plus de relations sociales au quotidien. Ici, j’ai l’impression d’avoir des collègues !

Selon toi, qu’est-ce qui différencie un bon d’un mauvais coworker ?

Le bon coworker traîne à la machine à café, participe aux tâches ménagères et fait sa vaisselle ! 😉

Qu’est-ce que tu aimes le plus à Cobalt ?

A Cobalt, j’ai vraiment trouvé ce que je cherchais. J’aime l’ambiance sympa, la déco, le côté moderne, le fait que ce soit en centre ville, les rencontres qu’on peut y faire, l’état d’esprit commun des personnes qui viennent ici.

 

Et maintenant, place aux questions plus perso !

Es-tu fan de musique ? Si oui, as-tu un style en particulier ?

Oui, mais j’écoute de tout, je suis assez polyvalent également en musique.

Es-tu fan de sport ? Aurais-tu une idole ou une équipe en particulier ?

Je suis un grand fan de basket, mon idole est Michael Jordan, que j’ai d’ailleurs eu la chance d’interviewer en 2002 à Washington !

Ton film préféré?

Les deux qui me viennent à l’esprit, « La fille du docteur Ryan » de David Lean et Snatch de Guy Ritchie. J’aime particulièrement ces deux réalisateurs.

Quelle est, d’après toi, l’invention la plus inutile ?

Le siège éjectable pour hélicoptère

Ton but dans la vie ?

C’est d’en trouver un ! (rires…)

Plus sérieusement, de faire des choses qui m’intéressent, de progresser en étant heureux avec ma famille et mes proches.

Enfin, complète ce début de phrase : Pour ma défense, je… !

Pour ma défense, je me cache derrière une caméra ! 😉