Qualité de Vie au Travail : à Cobalt, on y travaille !

Du 17 au 21 juin 2019, Poitiers accueille la Semaine de la Santé et de la Qualité de Vie au Travail (SQVT). L’occasion d’aborder le sujet du bien-être au travail avec 3 experts que nous avons l’habitude de croiser à Cobalt.

Fiche d’identité :

Charlotte Géron – Consultante Qualité de vie au Travail et Coach Gestion du stress. Principale organisatrice de la semaine QVT à Cobalt. Animatrice d’ateliers « Déconnexion » à Cobalt.

Sophie Gevrey – Coach en développement personnel, PNL et Psychologie Positive. Animatrice d’ateliers « Mieux être au travail » à Cobalt.

Dora Aranyas – Professeure de Yoga, donne des cours à Cobalt.


Avant d’en discuter avec nos expertes, une petite définition du bien-être au travail…

Le terme « bien-être » employé dans le cadre du travail, touche aux conditions mentales et physiques des salariés, managers, dirigeants, entrepreneurs, indépendants…

Lorsque l’on parle d’améliorer le bien-être des salariés, il s’agit notamment de leur donner des outils pour mieux gérer le stress, savoir prendre un temps de pause (déconnexion), prendre soin de leurs capacités physiques et psychiques… On sait aujourd’hui qu’améliorer la qualité de vie au travail permet d’établir un cercle vertueux de la productivité.

Quelques chiffres tirés d’une étude de l’Observatoire du Cegos de 2018 ( Myhappyjob.fr ) :

  • 20% des salariés perçoivent une amélioration du climat social dans leur entreprise, contre 9% en 2014.
  • 62% des salariés et 75% des managers perçoivent le travail d’abord comme une source d’épanouissement personnel avant d’être une source de contrainte.
  • 56% des salariés et 68% des managers affirment que le stress a un impact négatif sur leur santé.

 

À Cobalt, nous proposons régulièrement des activités pour nos usagers : yoga, ateliers de développement personnel… 

Lisa Harel, directrice du SPN à Poitiers, insiste sur le fait qu’il était nécessaire de proposer ces temps de détente, au moins une fois par semaine, permettant aux coworkers et membres du SPN de décompresser en prenant soin de soi. Résultat : tous se réjouissent de cette initiative et souhaitent que cela perdure !

Petite présentation de ces temps animés par Charlotte, Sophie et Dora :

 

Les ateliers « Déconnexion » de Charlotte Géron…

 

Charlotte, décris-nous ton métier !

Je suis Consultante pour les entreprises et organismes sur le sujet de la qualité de vie au travail et des risques psychosociaux. A titre individuel, j’aide à la gestion du stress professionnel qui peut provenir d’une surcharge de travail, un soucis relationnel, une prise de poste…

J’interviens aussi pour les entrepreneurs/dirigeants qui recherchent une harmonie au sein de leur vie personnelle et professionnelle. Mais également, pour les jeunes qui ont du mal à trouver un positionnement « juste » professionnellement.

Dans tous les cas, le but est de rendre le travail plus agréable, de manière à obtenir une réelle efficacité des performances et par conséquence, l’épanouissement du client.

D’où est venue l’idée de proposer ces ateliers à Cobalt ?

J’ai découvert le lieu après avoir participé aux matinales de l’entrepreneuriat, et il m’a semblé pertinent de parler « déconnexion » dans un lieu régi par le numérique ! On a tous besoin d’un temps pour respirer, lâcher prise…

C’est pourquoi ces ateliers autour de la relaxation ont plu et vu le jour. Bien qu’ils ne reflètent pas tout à fait mon corps de métier (plutôt QVT que bien-être), j’ai souhaité apporter un peu de bien-être à Cobalt !

Peux-tu nous illustrer une séance de relaxation ?

Pour commencer, l’accueil est important. Il permet « d’atterrir », de quitter le stress du travail pour s’occuper de soi. Puis on entre dans la phase dynamique, en mouvements (respiration, visualisation), qui enchaîne sur une phase statique de lâcher prise (relâchement corporel et psychique).

Ensuite, dans la phase contemplative, j’utilise les odeurs, la musique, ou même des jeux de couleurs. Pour finir, la phase de réveil pour se remettre dans les conditions de travail.

Les exercices varient selon les ateliers. Un exemple qui plaît souvent, c’est le « havre de paix ». Il s’agit de faire un bond en enfance, loin des responsabilités et du quotidien frénétique des adultes, en imaginant un type de cabane, son environnement, ce qui s’y passe (jouer dans les draps propres, à cache-cache…).

A part ceux qui ont du mal à conceptualiser les premières fois, la plupart y trouvent un ressenti agréable.

Quel est ton rôle au sein du groupe ?

Je dirais avoir le rôle de l’animateur vigilant. Selon les consignes données, je reste toujours dans l’écoute et à l’accueil de leur ressenti, pour les guider en douceur et faire en sorte qu’ils se sentent bien.

Il est même arrivé qu’une personne s’endorme… (rires) D’où l’importance de savoir détecter les micro-signaux corporels à l’instant T, pour garder une bonne harmonie dans le groupe.

 

Les ateliers « Mieux être au travail » de Sophie Gevrey (coworker à Cobalt)…

 

Sophie, décris-nous ton métier !

Coach en développement personnel, j’accompagne les personnes qui désirent mettre en place des changements significatifs dans leur vie professionnelle et personnelle et ainsi réaliser leurs objectifs.

Pour mieux accompagner mes clients, je joue le rôle du catalyseur qui les amènera à des prises de conscience, ce que j’appelle être « la première marche vers l’action ».

J’utilise parallèlement des outils comme : la PNL, la psychologie positive, la communication bienveillante, des techniques de respiration et la pleine conscience.

D’où est venue l’idée de proposer ces ateliers à Cobalt ?

Depuis que je suis arrivée à Cobalt, je m’entends bien avec les coworkers. C’est pourquoi, je leur ai proposé des ateliers en développement personnel, selon leurs besoins, afin de leur partager les outils pour se sentir mieux au travail.

Ainsi, nous avons choisi ensemble les sujets à explorer !

Quels ont été les sujets abordés ?

1er atelier : La communication en télétravail

De nos jours, tout va plus vite. Il faut savoir gérer son temps, ses mails, son stress…  Il est difficile de parler des émotions en entreprise, alors j’ai proposé des solutions pour savoir communiquer de manière bienveillante. Pour cela, il faut d’abord prendre en compte les émotions, les comprendre puis pouvoir trouver son équilibre.

#technique de respiration #langage oral et corporel #reformulation des propos #gratitude

2ème atelier : Connexion / Déconnexion

Nous avons adopté un rythme de vie, sans se rendre compte à quel point il peut être chronophage. Le but de cet atelier était de parler des causes qu’engendre notre quotidien « connecté », pour inverser les tendances négatives qui empêchent la « déconnexion » nécessaire au repos du cerveau.

#le sommeil #1h sans écran #90% des peurs ne se réalisent pas  #voir le verre à 1/2 plein

 

Les cours de yoga de Dora Aranyas…

 

Dora, peux-tu nous présenter ton activité ?

Professeure de yoga, je dispense 10 à 15 cours par semaine, collectifs ou individuels. Je propose aussi des stages, journées, retraites (séjour) aux élèves, pour faire de la méditation, manger sainement, se détendre, mais surtout, pour s’éloigner de la société et des obligations du quotidien.

Je leur propose un dialogue avec eux-même, une maîtrise du silence pour être à l’écoute de soi-même.

Et sur mon temps libre, je continue de me former, en France ou en Europe.

Comment se déroule un cours de yoga à Cobalt ?

Les cours ne se ressemblent pas toujours car nous nous adaptons au cycle de la nature (ex. nouvelle lune). Les énergies physiques sont différentes selon les périodes.

Cependant on retrouve l’exercice de la respiration complète afin de réveiller le corps pour se recentrer. On se prépare progressivement aux exercices de postures puis on finit toujours par de la relaxation, en s’allongeant sur le tapis pour tout relâcher et se préparer à la journée.

Quel est ton rôle en tant que professeure ?

Je suis professeure mais aussi élève car j’apprends continuellement. « Yoga » qui signifie « union », illustre l’ambiance des cours.

Je donne des outils, corrige les postures… il n’y a pas de règles selon les corps, chaque personne est différente donc, quand je propose certains mouvements, on peut refuser ou s’adapter selon les capacités physiques.

Je reste à l’écoute de leur bien-être pour qu’ils soient à l’aise !

Qu’apportent ces cours aux participants ?

Le yoga permet d’apaiser le système nerveux et le cœur, il apporte du bien-être, du calme et un recentrage sur soi. Les élèves se trouvent moins stressés face aux obligations du quotidien !

 

Pour conclure…

Quelques méthodes et propositions émergentes ( ateliersdurables.com ) :

  • Pour éviter l’usure professionnelle : former ses salariés, mettre en oeuvre une démarche de prévention.
  • Pour réduire le stress dû à une avalanche de mails : l’objectif  « Zéro Inbox », des conseils pour éviter une surcharge de la boîte mail.
  • Pour optimiser les trajets domicile-lieu de travail : se mettre au covoiturage, vélo, télétravail, espace de coworking… Un bon compromis : Les tiers-lieux, plus proches de chez soi et propices aux échanges.
  • Pour améliorer la communication et s’épargner les malentendus/incompréhensions : Les émotions ne devraient plus être taboues. Savoir reconnaître le travail de ses salariés, les aider à gérer leurs émotions en leur proposant des formations ou des ateliers/cours, et communiquer différemment selon les générations.

 

Propos recueillis par Kelly Zenkovic, service civique à Cobalt.