« Nous avons une bonne cohésion de groupe, ça me motive énormément ! » Julien, apprenant à la Fabrique du Numérique

Cette année, ce sont 18 apprenants qui ont intégré la Fabrique du Numérique. Nous avons rencontré Gaëlle, Mohamadi, et Julien pour qu’ils nous parlent de leur parcours et du début de leur formation à Cobalt.


La fabrique du numérique est une formation, qui dure 8 mois, et qui vise à acquérir des compétences de base dans trois familles de métiers : développement web, infogérance et Médias sociaux/contenu de communautés. Elle est gratuite, indemnisée par Pôle Emploi ou la Région Nouvelle-Aquitaine. Il y a deux campus, un à Niort et un à Poitiers à Cobalt.” Nous explique Juliette Lauriol, responsable pédagogique. 

Nous avons rencontré trois apprenants :

 

GAËLLE LAVIGNE

Fiche d’identité : 41 ans, maman de 2 grands enfants, souhaite se spécialiser dans les médias sociaux

Gaëlle, peux-tu nous raconter brièvement ton parcours avant d’intégrer la Fabrique du numérique ?

J’ai une formation initiale dans l’hôtellerie, puis j’ai fait une FAC de langue sans valider mon DEUG. Par la suite, j’ai travaillé dans le commerce, la vente, le secrétariat, l’associatif (j’ai été présidente d’une association) puis 4 ans dans l’animation dans le cadre des nouvelles activités périscolaires avant d’intégrer la Fabrique du Numérique.

Pourquoi avoir choisi cette formation ? 

J’ai voulu me diriger vers le numérique car ce sont des métiers d’avenir. De part les compétences transversales que j’ai pu développer dans mon parcours professionnel, en lien avec la communication, je pense avoir une certaine aisance pour pouvoir communiquer. Je voulais également faire une formation courte car je n’ai plus envie de reprendre de longues études.

Après quelques semaines de formation qu’en penses-tu ?

Aujourd’hui nous travaillons encore sur un tronc commun, mais j’ai hâte de me spécialiser dans les médias sociaux ! Le développement c’est compliqué pour moi.  Nous avons une très bonne équipe pédagogique. Il y a aussi une très bonne cohésion du campus, on est une bonne team ! 😉 C’est juste dommage que la formation ne soit pas diplômante…

Quelles sont tes ambitions ?

Idéalement, intégrer une entreprise dans l’événementiel / le spectacle, car je suis passionnée de musique et concerts, c’est un univers dans lequel je me sens comme un poisson dans l’eau !

Es-tu contente d’être à Cobalt pour cette formation ?

Oui, le lieu est très agréable et je pense que c’est un plus pour nous d’être dans un tiers-lieu, ça nous permet de nous faire du réseau, et de participer aux événements qu’il y a sur place. C’est que du positif !

 

 

MOHAMADI BEN FAIDINE

Fiche d’identité : 31 ans, papa d’une fille de 4 ans, souhaite se spécialiser en infogérance.

Mohamadi, peux-tu nous raconter brièvement ton parcours avant d’intégrer la Fabrique du numérique ?

J’ai réalisé un BAC pro commerce puis je suis allé en FAC de géographie et aménagement. Ensuite, j’ai travaillé dans la distribution avant de créer un site de e-commerce, c’est ce qui m’a mené jusqu’à la Fabrique du Numérique.

Pourquoi avoir choisi cette formation ?

J’ai choisi cette formation parce qu’elle est courte, aussi car elle s’est présentée à moi au moment où j’en avais besoin. Dans mon site e-commerce, j’avais des problèmes de sécurisation des données. Je me suis rendu compte que j’avais besoin de plus de connaissances et de compétences. La Fabrique du Numérique est une bonne façon de les acquérir. Je pense aller par la suite vers un BTS SIO (Services informatique aux Organisations).

Après quelques semaines de formation qu’en penses-tu ?

Pour moi, cette formation est une opportunité en or car elle me permet de rentrer directement dans le vif du sujet et d’acquérir les connaissances et compétences dont j’ai besoin.

Quelles sont tes ambitions ? 

Idéalement, je souhaiterais acquérir une liberté financière grâce au numérique, en étant indépendant.

Es-tu content d’être à Cobalt pour cette formation ?

Ça fait 5 ans que je suis sur Poitiers et je ne connaissais pas Cobalt. Le fait que la formations se déroule ici m’a permis d’assister à des conférences très intéressantes. Je suis content d’avoir découvert ce lieu qui est très sympa, et qui nous donne la possibilité d’acquérir des connaissances de part les divers événements qui y sont proposés.

 

 

JULIEN THOMAS

Fiche d’identité : 21 ans, souhaite se spécialiser en développement web.

Julien, peux-tu nous raconter brièvement ton parcours avant d’intégrer la Fabrique du numérique ?

Je ne me sentais pas bien à l’école alors j’ai arrêté au début du lycée. Je suis resté pendant plusieurs années chez moi à travailler en autodidacte dans le web, puis j’ai été suivi par la mission locale qui m’a orienté vers cette formation.

Pourquoi avoir choisi cette formation ?

J’ai choisi cette formation car ce n’est pas comme à l’école, c’est plus professionnel et je voulais éviter une formation trop scolaire. J’ai déjà des compétences mais je manque de confiance en moi, je me suis dit que la Fabrique pourrait m’aider. De plus, je n’ai jamais eu de boulot, si ça peut m’emmener vers un premier job ce serait super !

Après quelques semaines de formation qu’en penses-tu ?

Le début de la formation a été difficile, c’était compliqué de se remettre dans un rythme, mais ça se passe très bien. Nous avons une bonne cohésion de groupe, ça me motive énormément ! Certains cours me passionnent moins, mais ils sont tous intéressants et nous apportent des connaissances en plus.

Quelles sont tes ambitions ? 

De vivre de ma passion : le web. Pourquoi pas en freelance.

Es-tu content d’être à Cobalt pour cette formation ?

Je pense que c’est une chance d’être ici, on est dans un environnement où on ne se prend pas la tête, on est super bien accueilli, les gens semblent soudés, on se sent bien ici !

 

Propos recueillis par Sarah Lopes, chargée de missions à Cobalt.