« Tels les somnambules qui se promènent en dormant, Les Comnambules pensent communication jour et nuit » Zoom sur nos coworkers communicants !

Après plusieurs années à travailler ensemble en tant que salariés, Sabrina, Jérôme et Fabrice ont décidé de voler de leurs propres ailes et de créer leur agence de communication. Rencontre avec des passionnés de la com’ !

Fiche d’identité :

  • Sabrina Redaouia : co-dirigeante & communicante, coworkeuse à Cobalt depuis mai 2020
  • Jérôme Guilbot : co-dirigeant & créatif, coworker à Cobalt depuis mai 2020
  • Fabrice Dumas : co-dirigeant & développeur, pas encore coworker à Cobalt

 


Pouvez-vous nous présenter brièvement vos parcours professionnels ?

Sabrina : “Après l’acquisition d’un master en marketing et communication, j’ai notamment travaillé au service marketing du Futuroscope. J’ai ensuite été chargée de développement dans une cave coopérative, puis, animatrice et chargée de communication au SPN, et enfin, cheffe de projet au sein de l’agence de communication Blue Com, où j’ai rencontré Jérôme et Fabrice qui sont aujourd’hui mes associés.”

Jérôme : “Je suis diplômé en art et j’ai travaillé pendant 23 ans en tant que graphiste puis directeur artistique chez Blue Com.”

Fabrice : “Je suis également diplômé en art mais aussi en électronique. J’ai été à mon compte pendant 3 ans, dans l’image de synthèse, puis, j’ai rejoint Blue Com en tant que graphiste et développeur où je suis resté plus de 16 ans.”

 

Vous venez de créer l’agence de communication Les Comnambules, pouvez-vous nous raconter comment vous en êtes arrivés à monter ce projet ?

Sabrina, Jérôme, Fabrice : “Comme vous avez dû le comprendre, nous avons travaillé ensemble pendant plusieurs années. Nous étions tous les trois sur la même longueur d’ondes et avions envie de nous lancer dans quelque chose de nouveau, de nous challenger, de voler de nos propres ailes ! C’est pourquoi nous avons choisi d’entreprendre et de créer notre agence afin d’expérimenter de nouvelles manières d’aborder nos métiers, et d’explorer d’autres moyens de communiquer.”

Que faites vous plus précisément dans votre agence ?

Sabrina, Jérôme, Fabrice : “Nous nous adaptons à toutes les problématiques de communication et tous les secteurs d’activité et avons une maîtrise complète de la chaîne de production.Ce qui nous distingue, c’est l’agilité et le fait que nous concevons des sites web sur mesure, à partir d’un CMS maison adaptable à tout métier, ce que l’on appelle du développement “from scratch”.  Forts de notre expérience en agence de communication globale, nous avons pu acquérir une vision transversale de nos métiers et une solide connaissance de notre secteur. De plus, nous sommes tous les trois très complémentaires, tant au niveau de nos compétences que de nos personnalités. Nos valeurs communes nous garantissent un parfait équilibre pour travailler efficacement !”

 

Pourquoi le nom “Les Comnambules” ?

Sabrina, Jérôme, Fabrice : “Nous avons choisi ce nom car nous sommes tous les 3 passionnés par le web et la com ! Il nous fallait un nom qui fasse de nous une véritable équipe, prête à accueillir au moment venu de nouveaux collaborateurs qui deviendront eux-mêmes des Comnambules. Tels les somnambules qui se promènent en dormant, Les Comnambules pensent communication jour et nuit (rires !). Ce nom évoque également l’équilibre et l’agilité du funambule, pour une communication en mouvement.”

 

Comment se passe une journée de travail typique pour vous ?

Sabrina, Jérôme, Fabrice : “Nous n’avons pas de journées type, c’est très diversifié, et c’est ce qui nous plait, les journées ne se ressemblent pas !”

 

Avez-vous une expérience marquante à nous raconter depuis que vous travaillez ensemble ?

Sabrina, Jérôme, Fabrice : « Nous avons participé il y a quelques années à un challenge sportif inter-entreprises. Nous sommes arrivés dans les derniers mais nous avons remporté le trophée de la meilleure ambiance (rires !). »

Sabrina & Jérôme, vous êtes coworkers à Cobalt…

Avez-vous déjà fait du coworking avant ?

Sabrina, Jérôme : “Non mais nous connaissions déjà très bien Cobalt pour avoir participé à de nombreux événements organisés dans ce tiers-lieu”

 

Pourquoi avoir fait le choix de ce mode de travail ?

Sabrina : “Nous ne nous sommes pas posé de questions, notre choix s’est fait naturellement car nous connaissions bien Cobalt et le SPN. Il nous tenait à coeur de travailler dans un environnement coopératif, propice aux échanges et au partage.”

 

Qu’appréciez-vous à Cobalt ?

Jérôme, Sabrina : “Le café ! (Rires…😂) Plus sérieusement, la convivialité, la simplicité, l’accessibilité.” 

Sabrina : “En plus on peut faire du shopping entre midi et deux ou déjeuner en terrasse étant donné que c’est en centre ville !” 😁

 

D’après vous, qu’est-ce qui différencie un bon coworker d’un mauvais coworker ?

Jérôme : “Le bon vient tous les jours !” 😉

Sabrina : “Le bon c’est celui qui partage, qui fait vivre le lieu sans le perturber, en respectant la tranquillité et la concentration des autres.”

 

Dites-nous en plus sur vous !

Êtes-vous fan de sport ?

Sabrina : “Oui je fais du running et je faisais du yoga à Cobalt depuis quelques temps, j’étais déjà une coyogeuse ! 😉 

Jérôme : “Moi pas spécialement mais je viens à vélo et à pied ! Et j’ai été basketteur il y a quelques temps… 😉

Fabrice : “Non, les enfants et les escaliers, ça me suffit !” (Rires…😂)

Quelle est l’invention la plus utile, selon vous ?

Sabrina : “D’une manière générale, tous les outils facilitant la communication (SMS, Messenger, Skype, etc.), je suis fan !”

Jérôme : “La cigarette électronique !”

Fabrice : “Internet, l’accès à la connaissance est gigantesque !”

 

Quels sont vos objectifs d’avenir ?

Sabrina, Jérôme, Fabrice : “Être épanoui dans nos nouvelles fonctions, avoir des collaborateurs et se développer de façon éthique et durable.”

 

Enfin, complétez la phrase « Pour ma défense, je… »

Sabrina : “Pour ma défense, je suis la plus petite !”

Fabrice : “Pour ma défense, c’est la faute de Jérôme !” (Rires…😂)

Jérôme : “Pour ma défense, je n’écoute pas que du métal !”

 

Propos recueillis par Sarah Lopes, chargée de mission à Cobalt.