Rencontre avec Léonie, co-fondatrice de Graine de Cactus !

Rencontrez Léonie Copleutre, co-fondatrice d’une agence de communication !

Fiche d’identité :

Léonie Copleutre, co-fondatrice, co-dirigeante, et directrice de clientèle chez Graine de Cactus, coworkeuse à Cobalt depuis janvier 2022.

 


Léonie, peux-tu nous présenter ton métier, en quoi consiste-t-il ?

Alors moi, je suis directrice de clientèle dans une agence de communication, Graine de Cactus. Nous sommes 2 associées à avoir monté cette agence, Julie, qui elle est à Bordeaux, et moi. Nous sommes spécialisées en branding (image de marque). Notre job consiste à accompagner nos clients dans leur communication. Julie est directrice de création : logotype, charte graphique, print, maquettes, vidéos n’ont pas de secrets pour elle ! Pour ma part, je gère la partie développement web (site vitrine et e-commerce) et je m’occupe de former nos clients. Nous nous occupons ensemble de la partie community management.

 

Quels sont les ups et les downs de ton job ?

Alors les downs, je dirais l’administratif, en majorité… Mais ça c’est pour tous les entrepreneurs en fait ! Et le fait que c’est impossible de se projeter 6 mois dans le futur, on a toujours des demandes urgentes, on a le jour même des demandes pour hier ! *rires* Donc oui, il faut toujours faire vite, c’est très speed.

Et pour les ups, c’est génial de participer à la création de certaines entreprises, on a des clients qui viennent nous voir et qui n’ont même pas encore de nom d’entreprise et d’identité visuelle, on va donc tout créer de A à Z. Au fur et à mesure du temps, on les voit grossir et s’étendre, c’est très gratifiant !

Quels parcours t’as mené à ce poste ?

J’ai commencé en faisant 2 ans en Sciences du langage à la fac de Tours, parce que je voulais être orthophoniste à la base. Mais j’ai finalement bifurqué après deux années et j’ai fait une L3 en licence pro en journalisme à La Rochelle. Cette année-là, j’ai été prise en stage dans une agence de communication basée en Nouvelle-Calédonie, et c’est là que j’ai compris que c’était ce que je voulais faire !

A mon retour en France, j’ai fait mon M1 à l’EFAP à Bordeaux, et j’ai reçu une proposition de stage pour une agence immobilière à Bali, et j’y suis donc parti avec mon compagnon ! Une fois mon contrat terminé, nous sommes rentrés en France et j’ai décidé de terminer mes études, en passant mon M2 à l’EFAP de Paris.

Par la suite, j’ai eu envie de monter ma propre boîte, on cherchait une ville dans laquelle on pouvait s’installer, avec mon compagnon, et c’est tombé sur Bordeaux un peu au hasard *rires*. Et c’est là que j’ai rencontré Julie, mon associée, dans un espace de coworking !

Parlons du coworking !

As-tu déjà fait du coworking avant Cobalt ?

Oui ! J’ai fait plusieurs espaces de coworking du centre-ville de Bordeaux, mais je n’ai posé mes valises pour une bonne durée que dans deux d’entre eux, pendant 4 ans, à Startway, et au Coolworking.

Qu’est-ce qui te plaît le plus à Cobalt ?

Il y a du monde, ça bouge, c’est jeune, c’est dynamique, et il y a beaucoup de métiers dans le digital, de personnes qui font des activités similaires à la mienne donc c’est facile de créer du lien !

D’après toi, qu’est-ce qui différencie un bon coworker d’un mauvais coworker ?

Le bon coworker, il est sociable, il parle aux autres et il essaye de créer du lien, alors que le mauvais, c’est celui qui mange tout seul dans son coin, qui parle à personne et qui est juste là parce que c’est moins cher ! *rires* Plus sérieusement, pour moi, le coworking c’est quelque chose qui est social, on est là pour communiquer, s’entraider…

Décris toi en tant que coworkeuse en 3 adjectifs ! 

Je dirais… Bavarde ou sociable… J’aime bien les afterworks ! *rires* Et… Curieuse !

Dis nous en plus sur toi !

As-tu une passion ? Laquelle ? 

Alors, en réalité j’en ai plein ! J’adore la campagne, y marcher, y courir, y faire des randonnées, j’aime beaucoup la boxe, le théâtre, j’en ai fait 16 ans, la bouffe *rires*, je suis très gourmande ! Je suis un peu épicurienne, et en ce moment, je suis à fond sur la rénovation d’une maison que mon compagnon et moi venons d’acheter en pleine campagne, ça va nous prendre des années mais c’est trop bien !

Si tu étais un animal, lequel serais tu ?

J’aimerais bien voler, donc un oiseau ! 

N’importe lequel ? 

Non ! Pas un pigeon, c’est sûr… Je dirais une hirondelle. C’est sympa une hirondelle !

 

Plutôt arrivée matinale ou tardive ?

Matinale ! 

Selon toi, quelle est l’invention la plus inutile ? 

Alors, laisse moi réfléchir… Je sais ! La bague que tu colles au dos de ton téléphone, je ne connais pas le nom exact mais je trouve ça ridicule ! *rires*

Quel est ton indispensable au bureau ?

Mes écouteurs !

Et pour finir, complète la phrase « Pour ma défense, je… »

Je viens de la campagne ! *rires*